Energies renouvelables

Les énergies renouvelables

  • Sites isolés : quand il n’y a pas de réseau électrique …

Dans le cadre de sa mission de service public, le SDEPA est maître d’ouvrage de l’électrification de sites isolés pour le compte des communes.
Par conséquent, le SDEPA réalise les études de faisabilité qui permettent de comparer l’installation d’une production autonome d’électricité par énergie renouvelable avec une extension de réseau HTA. La solution la plus économique sera retenue et proposée à la commune.

Réalisations :
Depuis la fin des années 90, le SDEPA a réalisé 52 opérations en sites isolés dont 14 résidences principales.

panneaux bedouspanneaux macaye

 

  • Le photovoltaïque connecté réseau : un atout fort en matière de développement durable

L’énergie photovoltaïque résulte de la transformation directe de la lumière du soleil en énergie électrique au moyen de cellules généralement à base de silicium. Un ou plusieurs onduleurs transforment le courant continu en courant alternatif pour l’injecter sur le réseau de distribution. Cela permet ainsi d’améliorer la desserte électrique et de différer les travaux de renforcement. En ayant un faible impact sur l’environnement, il constitue une des réponses énergétiques aux problématiques actuelles de changement climatique.

Fort de son expérience de pose de panneaux solaires sur une dizaine de bâtiments publics et de son siège administratif, le SDEPA aide les communes à réaliser des opérations similaires. En effet, ces dernières sont souvent propriétaires d’un large patrimoine immobilier dont les toitures, notamment, peuvent constituer une surface propice à l’exploitation d’une installation photovoltaïque.

Comme pour les réseaux de chaleur, le SDEPA propose une assistance complète et la maîtrise d’ouvrage de l’opération.

 

Les différentes étapes

Pour les collectivités : Préparer un projet

 

 

 

  • Réseaux de chaleur : le bois, une ressource locale non négligeable

En ce qui concerne le bois énergie notre département n’a rien à envier à certaines régions dites forestières. Le bois est une énergie renouvelable locale qui permet la création d’emplois et l’innovation technique.
Toutefois, les projets de chaufferie bois sont souvent coûteux et complexes à mettre en œuvre à l’échelle des petites communes (nécessité de moyens humains, techniques et financiers pour y faire face dans de bonnes conditions).
Ainsi, le SDEPA propose désormais l’assistance administrative, juridique et technique aux communes sur cette question ainsi que la maîtrise d’ouvrage des travaux si nécessaire.

 

1 – Silot de stockage
2 – Alimentation automatique
par dessileur et vis
3 – Ventilateur
4 – Foyer
5 – Echangeur
6 – Conduit de fumée
7 – Decendrage automatique
8 – Régulation et commande
9 – Chaudière fioul d’appoint

 

Depuis 2017 le SDEPA a réalisé 5 réseaux de chaleur bois à BEDOUS, ALOS-SIBAS-ABENSE, ARZACQ, SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT et MAULEON.

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux nouveaux projets sont en cours de finalisation sur les communes de ARETTE et LEMBEYE.

 

  • Désormais, la nouvelle SEM ENR 64 au service des ENR dans le département !

www.enr64.fr

Dans le cadre de la mise en œuvre de la transition énergétique territoriale, le SDEPA a, depuis plusieurs années, acquis des compétences en matière de développement des énergies renouvelables et de maîtrise de la demande en énergie.

Afin de poursuivre et d’accroître sa participation à la mise en œuvre des objectifs de politiques publiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le SDEPA a décidé de créer une société d’économie mixte dédiée aux énergies renouvelables. 

L’action de la SEM EnR64 s’étend à l’ensemble du territoire des Pyrénées-Atlantiques. Conformément à l’article L 1521-1 du code général des collectivités territoriales, elle exerce une activité d’intérêt général consistant à réaliser des projets d’aménagement et d’exploitation de moyens de production, de valorisation, de distribution, de stockage et de fourniture d’énergie utilisant les énergies renouvelables.   

Elle peut également réaliser ou apporter son concours à des actions ou opérations favorisant la maîtrise de l’énergie ou de nature à réduire le recours aux énergies fossiles.