L’électricité

La maîtrise d’ouvrage des travaux

Parmi les missions du SDEPA, la plus connue est sans nul doute la maîtrise d’ouvrage de travaux sur réseaux électriques et sur réseaux connexes.
Il est vrai qu’au travers des diverses entreprises intervenant dans le cadre de marchés publics, ce sont plus de 150 techniciens qui travaillent régulièrement pour le compte du Syndicat dans le cadre des programmes de travaux réalisés dans les communes adhérentes.

Les travaux liés au service public de distribution électrique

Le SDEPA réalise annuellement d’importants travaux de renforcements, d’extensions et de sécurisation des réseaux électriques.

Ces chantiers financés pour une large part par les crédits du Fonds d’Amortissement des Charges d’Electrification (FACE) contribuent à la fiabilisation ainsi qu’à l’adaptation du réseau électrique aux nouvelles contraintes d’utilisation mais également à l’alimentation de secteurs non encore desservis. Avec plus de 10 millions d’€ de travaux programmés dans ce cadre annuellement, ce sont près de 500 chantiers qui mobilisent nos techniciens sur le terrain.

La volonté des élus du SDEPA, qui s’est traduite par une augmentation du taux de subventionnement des extensions et la prise en charge intégrale par le SDEPA des travaux de sécurisation et des travaux de renforcement, permet à nombre de communes de financer ces travaux dans de bien meilleures conditions et de favoriser l’urbanisation en milieu rural.
Bien que le raccordement des constructions au réseau électrique soit aujourd’hui considéré comme une évidence, il arrive encore que l’éloignement du réseau soit tel, qu’une extension classique ne s’avère pas économiquement envisageable.

Ainsi, des solutions visant à utiliser les énergies renouvelables et notamment le photovoltaïque, sont de plus en plus mises en œuvre pour desservir les sites isolés.

Lien vers la rubrique « énergies renouvelables »

Les travaux à vocation esthétique

L’enfouissement des réseaux aériens dans les bourgs notamment, est une préoccupation de plus en plus forte pour les Maires du département.

Cette démarche est parfaitement justifiée par la volonté de sécuriser la distribution électrique, de prendre en compte les aspects environnementaux, d’améliorer le cadre de vie des administrés et par le souci de rationaliser les coûts en coordonnant ces mises en souterrain avec des travaux de voirie, d’eau ou d’assainissement par exemple.

Chaque année ce sont 50 programmes d’enfouissement environ, représentant plus de 4,5 millions d’€ de travaux, qui sont réalisés par le SDEPA. A ces coûts viennent souvent se rajouter les frais d’enfouissement de réseau téléphonique qui constituent une lourde charge pour les communes.

Avant……………………………………….Après

visuel-rue-travaux-avantvisuel-rue-travaux-apres